Covid-19 : le télétravail une solution au changement climatique ?

Comme de nombreuses personnes dans le monde, je suis en confinement. Et bien que travailler sur ce blog fasse partie de mes tâches quotidiennes, je n’en vis pas.

Je suis donc en télétravail depuis le début du confinement et je commence à me demander si cela ne pourrais pas être le nouveau mode de travail majoritaire après le confinement.

Je vous explique tout !

Le virus à la conquête du monde

Ce 31 décembre 2019, les premiers cas de Covid-19 sont décelés en Chine. La maladie n’est pas considérée comme contagieuse d’humain à humain. Pourtant, l’épidémie s’étends et prends de l’ampleur.

En janvier, la séquence ADN du virus est isolée et dévoilée à l’internationale par la Chine. Le 23 janvier, la région de Wuhan entre en quarantaine. A la fin du mois, toute la Chine est contaminée par le virus et il continue de s’étendre au reste du monde…

En France, le confinement est déclaré le 17 mars 2020. Des entreprises seront fermées à partir du 18 mars 12h et leurs employés mis au chômage partiel ou en télétravail…

Comment le Covid-19 a changé le monde

Quelques jours après la mise en quarantaine des pays du monde entier, les premiers changements sur la pollution de l’air sont montrés. Des images satellites de la diminution exceptionnelle des émissions de gaz à effets de serre en Chine circulent sur le net.

Les villes les plus polluées du monde sont sorties de leur brouillard particulaire et commencent à voir le bleu du ciel.

La question se pose donc, le confinement du monde entier aura-t-il un impact sur le changement climatique ?

Emissions de CO2 (en Gt) de 1959 à 2020. 2020 : projection avec une baisse des émissions de 3,6 Gt (10%)
© http://www.notre-planete.info d’après Global Carbon Project / CDIAC / GCP / BP / USGS – Licence : CC BY-NC-SA

En ce début d’année 2020, nous avons pu enregistrer la première baisse globale importante des émissions de gaz à effet de serre en 10 ans. Un indicateur encourageant pour l’environnement.

Cependant, d’après les scientifique, l’impact sur la qualité de l’air du Covid-19 important ne peut-être qu’à court terme. Bien que la diminution de la quantifié de particules fines ait diminué de près de 5.5% au niveau mondial, c’est encore bien en dessous de la diminution annuelle de 7.6% imposée par l’Accord de Paris.

D’autant plus qu’il va falloir rattraper le retard économique engendré par la crise du Covid-19 (crise la plus importante économiquement depuis la crise de 1929). Cela implique donc que les industries vont recommencer à produire et en masse !

Et il faut le dire aussi que ce ne seront pas les industries les plus propres du monde qui vont se mettre à produire de façon massives afin de remonter leur chiffre d’affaire au détriment de l’environnement.

Le déconfinement a déjà commencé en Chine qui a été le centre d’incubation du virus et la plupart des grandes villes du pays sont revenues à un niveau comparable de gaz à effet de serre à celui avant confinement…

Les concentrations en NO2 au-dessus de la Chine, selon les données de l’ESA. © ESA/EEB/James Poetzscher 

Un après confinement éco-responsable est-il possible ?

« Si un seul virus peut anéantir toute l’économie en quelques semaines et mettre à plat des sociétés, c’est la preuve que nos sociétés ne sont pas très résistantes. Cela montre également qu’une fois que nous sommes dans une situation d’urgence, nous pouvons agir et changer rapidement notre comportement. »

Greta Thunberg

Un occasion de repenser notre société

Les plans de relance des gouvernements mondiaux vont avoir un impact sur l’écologie, c’est certain.

Si le monde entier se met à produire de façon massive en sortie de confinement comme le fait la Chine en ce moment même, il est clair que nous sommes perdus !

Mais si les dirigeants de ce monde sont capables de repenser notre société pour inclure l’environnement dans la relance économique, alors nous aurons gagné une bataille.

Attention, cela ne veut pas dire que nous sommes sortis d’affaire !

Même si il a été prouvé scientifiquement que le Covid-19 n’est pas lié au changement climatique, il nous a permis de démontrer que le monde est capable de s’adapter en un temps record à une situation de crise.

Et bien que cette situation ne soit viable qu’à court terme, il est peut-être temps de prendre des décisions qui auront un impact environnemental sur le long terme.

Une société en visioconférence

Comme beaucoup en entreprise, j’occupe un poste qu’on pourrais qualifier de statique. Je travaille donc beaucoup sur mon ordinateur et vais très peu sur le terrain (je travaille en industrie).

Depuis le confinement, je suis en télétravail comme beaucoup de personnes n’ayant pas nécessité d’être sur site industriel pour exercer leur activité.

Mes journées s’articulent donc de façon tout à fait normale, je travaille de 8h à 17h sur mon ordinateur et en accord avec les directives que ma responsable me transmet de façon hebdomadaire en visioconférence.

Je me sens moins stressée le matin en me levant parce que j’ai plus de temps pour me préparer. Et le soir, quand j’ai fini mon travail et que j’éteins mon ordinateur, je sais que je peux me détendre tout de suite puisque je n’ai pas à affronter les bouchons du soir.

Et si j’ai un peu de courage, je fais un peu de sport en live (ce n’est pas le moment de se laisser aller !).

J’ai l’autorisation de mon employeur de me déplacer pour effectuer quelques tâches de terrain sur site. Ce qui pourrait être une solution afin de garder des contacts sociaux.

Parce que le vrai changement réside dans les liens sociaux. Quand on est en télétravail, on est quand même isolés du monde extérieur. Pas de pause café avec les collègues, pas de déjeuners qui s’éternisent…

Mais qu’est-ce qu’un peu d’isolement face à l’économie de carburant et de temps ? D’autant plus que cette énergie dépensée en moins permettrait de réduire les émissions de gaz à effets de serre de façon durable si elle était mise en place pour tous le personnel de bureau du pays.

Je pense que le télétravail, bien que peu encré dans notre culture française est une solution économiquement viable pour les entreprises et totalement viable pour une diminution des déplacements routiers qui représentent à eux-seuls 30% des émissions de gaz à effet de serre.

Je n’ai jamais été aussi active

C’est vrai, je n’ai jamais autant marché que depuis que je suis confinée… Comme je passe moins de temps dans les transports, j’ai plus de temps à consacrer aux balades avec mon chien.

Comme je n’habite pas très loin du centre-ville, je profite de ces balades pour aller chercher mon pain à pieds. Chose que je ne faisais absolument pas avant le confinement puisque je passais faire mes courses directement en sortant du travail, mobilisant ma voiture pour le moindre effort de plus de 500 mètres.

J’ai enfin le temps de faire du sport ! et bien que je n’ai pas toujours le courage, faire du sport juste après le télétravail (16h30 ou 17h selon les lives) me permet aussi de me coucher plus tôt ! (mes séances de sport habituelles étant entre 20h et 22h en général)

Et je ne parle pas du temps que je peux passer à lire.. Un passe temps oublié ces dernières années, laissant les livre s’entasser au fur et à mesure que je les achetais sans jamais les finir !

Finalement, ce virus aura changé nos vie à des dimensions bien différentes de celles auxquelles nous pensions au départ.

Même s’il nous a obligé à rester chez nous, il aura pu nous rapprocher de nos proches (je prends plus de nouvelles d’eux depuis la pandémie), nous éloigner un peu de notre vie de salariées et nous reconnecter aux petites choses essentielles…

Quelles sont les nouvelles habitudes que tu as prises grâce au confinement et que tu voudrais garder après ?

Je te laisse ici une petite liste d’articles sur les relations entre Covid-19 et environnement :


7 réflexions sur “Covid-19 : le télétravail une solution au changement climatique ?

  1. Hm, personellement je pense que je ne pourrais pas continuer à faire du télétravail ! Je trouve que je n’arrive pas à me concentrer comme il faut chez moi, trop de choses sont présentes pour me distraire lol !!

    Aimé par 1 personne

  2. Le confinement nous a aidé à prendre conscience du temps qu’on a pour travailler et faire les choses qu’on a toujours retardées à faire. Le télé-travail à petites doses feraient du bien aux salariés et non pas à temps plein car on a besoin de mouvement et d’un environnement pro ainsi qu’une équipe de collègues pour des brainstormings. Il faut savoir qu’il y a des règles et un code du travail à respecter pour appliquer le télé-travail. Tout le monde l’a accepté tête baissé mais on ne peut pas l’appliquer facilement.
    J’ai lu des témoignages sur Welcome to the Jungle où des salariés qui appliquaient le télé-travail sont devenus dépressifs le fait d’être enfermés chez soi et de ne parler à personne sauf virtuellement. Il y a des avantages et des inconvénients comme dans tous les domaines.
    Je pense que si actuellement on est plus productif chez soi peut-être parce qu’on a pris le temps de faire les choses qu’on reportait avant de travailler et ça nous a libéré l’esprit pour travailler 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je trouve cet article très intéressant.

    Le télétravail peut effectivement être une des solutions au changement climatique, mais il faudrait pour ça que certaines entreprises qui peuvent mettre leur salariés en télétravail jouent le jeu. Et beaucoup ne veulent pas.

    La chose dont j’ai le plus peur est que tout redevienne comme avant, qu’aucun pays ne tire de leçon de ce qui s’est passé ces derniers mois, car l’économie prime avant tout.

    Je suis également en télétravail et pour ma part, ça commence à me poser problème. Contrairement à toi, je n’ai jamais été aussi inactive qu’en télétravail. Je suis de nature casanière, je m’isole facilement, rester chez moi ne me pose absolument aucun problème, ne voir personne ne me pose aucun problème. Seulement je me connais et il faut que je fasse cet effort pour sortir. Aller au travail était l’effort. Après le travail j’allais au sport, après le travail j’allais au cinéma, à ma pause je marchais une demi-heure dans le quartier. Et rentrer chez moi était un vrai bonheur après ça, parce que je savais que j’avais été active, à l’extérieur.
    Mais là, c’est toute une histoire pour sortir pour m’activer.

    Le télétravail est une solution pour beaucoup de chose, mais pas pour tout le monde. Pour ma part, ce serait plus un dépannage qu’une habitude. Mais si les entreprises pouvaient donner le choix aux employés pour que le changement positif continue, ce serait super.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi, cela ne peut pas convenir à tout le monde mais laisser le choix serait un début. Et pas un semblant de choix comme c’est souvent le cas.

      Pas mal d’entreprises le proposent mais au final, personne n’en fait ou très rarement. Je pense que les entreprises le proposent pour la forme mais ne jouent pas vraiment le jeu. En plus, si on regarde bien les conditions pour accéder au télétravail sont souvent restrictives… Il faudrait une pièce isolée et dédiée (ce que personnellement, je n’ai pas et ça ne me dérange pas plus que cela), une connexion internet dédiée, etc. Ça paraît compliqué à mettre en place mais je me suis toujours demandée qui viendrait vérifier chez nous que c’était respecté.

      J’ai aussi très peur que les gouvernements ne prennent pas de dispositions après tout ça. Et ça paraît mal parti avec le Chine qui recommence à produire comme si rien ne s’était passé…

      J'aime

  4. Très bon article, merci. Je pense effectivement que ce virus aura modifié en profondeur notre façon de travailler. Le télétravail va enfin devenir la norme. Les entreprises ne le pratiquant pas vont être à la marge. Du coup, il y aura moins de déplacements professionnels donc je pense moins de pollution. En tout cas je l’espère!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s